Comme il a été précisé par la résolution A/RES/68/133 des Nations Unies «Rôle des coopératives dans le développement social» et qui considère que les coopératives, sous leurs différentes formes,  encouragent toute la population, y compris les femmes, les jeunes, les personnes âgées, les personnes handicapées et les autochtones, à participer aussi pleinement que possible au développement économique et social, dont elles sont en train de devenir un facteur important, et qu’elles contribuent à l’élimination de la pauvreté et de la faim…, il est évident que l’entrepreneuriat coopératif est devenu une forme particulière et essentielle  d’entreprendre qui  se développe d’une manière considérable en particulier dans les pays émergents comme le Maroc, dessinant ainsi un nouveau modèle économique qui associe l’efficacité économique et l’utilité sociale, ouvrant ainsi des voies prometteuses dans la lutte contre de multiples problèmes sociaux.

En effet, l’entrepreneuriat coopératif est l’unique forme institutionnelle dont le profil associe la rentabilité économique et les principes de l’économie sociale et solidaire. Cette forme particulière cherche à préserver un certain équilibre entre l’efficacité économique et le développement social à travers une gestion démocratique, solidaire et sociale. Elle est considérée comme un modèle économique innovant grâce à ses qualités socioéconomiques, transactionnelles et concurrentielles.

Au Maroc, le secteur coopératif joue un rôle prédominant dans le développement territorial. Il occupe une place considérable dans les programmes de développement économique et social. Les entreprises coopératives jouent un rôle important dans le développement socio-économique du Maroc en créant des emplois, en luttant contre la pauvreté, l’exclusion et à la résorption du chômage, en particulier dans le monde rural. Ce qui leur attribue une grande importance dans les nouvelles orientations du développement socioéconomique régional au Maroc. La contribution des coopératives dans le développement territorial au Maroc, s’effectue à travers la création de projets générateurs de revenus permettant la lutte contre le chômage par la création directe ou indirecte de postes d’emploi en valorisant et respectant les territoires. Une place qui s’est renforcée par l’Initiative Nationale du Développement Humain (INDH). Par ailleurs, l’analyse de la répartition sectorielle des coopératives selon les régions montre que la coopérative est profondément attachée à son territoire et peut être considérée comme le reflet des atouts et des spécificités de ce territoire. Le développement des coopératives et des territoires sont intimement liés, on ne peut parler de développement territorial au Maroc, sans aborder le rôle primordial des coopératives. Cependant, pour que ce métissage entre coopératives et développement territorial soit profitable, plusieurs conditions s’imposent. Les membres des coopératives devront déployer un ensemble de moyens concrets pour maintenir la cohésion sociale. Cela suppose de se concentrer sur le renforcement du réseautage régional  voir national et la formation.

Dans sa deuxième édition, le FOrum Régional des Coopératives et des Entreprises Sociales (FORCES’2021) sous le thème « L’entrepreneuriat coopératif : Un modèle socio-économique innovant pour un développement territorial de la région Beni Mellal Khénifra » vise à réunir les parties intéressées et les acteurs régionaux et nationaux afin d’élaborer des réflexions des pistes de réflexions sur le croisement entre territoire et coopératisme. À travers cette réunion nous souhaitons mettre l’accent sur les efforts déployés par l’Etat et la société civile pour développer l’entrepreneuriat coopératif et offrir une opportunité d’échange d’expérience et de savoir-faire entre les différentes parties prenantes.

Au lendemain de la crise causée par la pandémie COVID-19, cette rencontre sera aussi un moyen d’analyser et d’approfondir nos connaissances sur la façon dont notre identité coopérative nous permet d’affronter les crises et sur la façon dont nous ferons face aux autres enjeux d’ampleur nationale, tels que les changements climatiques, le modèle de développement durable national, la paix et l’égalité.

Par les différentes actions de ce Forum nous souhaiterons rappeler qu’ensemble, nous pouvons coopérer pour créer un Maroc meilleur, plus juste et plus inclusif, pour les générations à venir.

OBJECTIF GENERAL :

Le FOrum Régional des Coopératives et des Entreprises Sociales (FORCES’2021),  nous offrira l’occasion d’élucider le rôle que revêt le modèle coopératif marocain dans le développement  territorial  tout en confirmant la résilience, le leadership et la solidarité dont fait preuve le mouvement coopératif régional et national en temps de crise et de dresser un bilan. Cet événement s’avèrera essentiel pour :

  • Étudier pour quelles raisons l’identité coopérative, y compris sa définition, ses principes et ses valeurs, s’avère plus nécessaire que jamais ;
  • Exposer l’expérience des coopératives résilientes des coopératives en mettant en avant des témoignages ;
  • Examiner de quelles manières les coopératives peuvent contribuer de manière importante à la reconstruction économique, sociale et environnementale sur le plan régional et national.

CO-ORGANISATEURS :

Cet événement d’envergure régionale sera organisé par l’Ecole Supérieure de Technologie de Beni Mellal et la Coopérative DECTANOVA, avec le soutien de multiples partenaires, et sous l’égide de la Région du Beni Mellal-Khénifra.

Elle réunira d’autres acteurs de la société civile, des agences de développement, des décideurs politiques, des partenaires institutionnels, des représentants gouvernementaux, des représentants d’organisations internationales et régionales, des chercheurs, et tous ceux et celles qui se sentent concernés par le développement & le Coopérativisme.

X